Reprise des vols vers le Maroc : quoi de neuf au 15 juin ?

International
Alice Joundi
Editor Made in Essaouira
6 juin 2021

On décortique le dernier communiqué du Ministère marocain des Affaires Etrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l’Etranger annonçant l'ouverture des vols (mais pas des frontières), à partir du 15 juin et avec certains pays seulement, faisant partie d'une liste évolutive...

Suite à l'évolution positive de la situation épidémiologique au Maroc, les autorités ont pris de nouvelles mesures progressives afin d'assouplir les restrictions sur le déplacement des voyageurs désirant accéder au territoire national à partir du 15 juin 2021.

Cette décision accompagne une approche alliant l'ouverture progressive – en tenant compte de l'évolution de la situation épidémiologique nationale et internationale - et la préservation des acquis réalisés par le Maroc pour endiguer la propagation du coronavirus.

Pourquoi des vols reprennent alors que les frontières sont dites "fermées" ?

Parce-que l'entrée des voyageurs sur le territoire marocain est soumise à des conditions exceptionnelles, variant selon leur pays de provenance. Par conséquent, on ne peut pas considérer les frontières comme étant ouvertes.

Qui peut entrer au Maroc et à quelles conditions ?

Deux listes, deux types de mesures.


LISTE A  = tous les états membres de l’Organisation des Nations Unies ne figurant pas dans la liste B.

Tous les voyageurs de ces pays (ressortissants marocains, étrangers établis au Maroc, citoyens de ces pays ou étrangers y résidant) ont accès au territoire marocain s'ils disposent d'un certificat de vaccination et/ou d'un résultat négatif d'un test PCR d'au moins 48 heures de la date d'entrée au territoire national. 


LISTE B = une liste restrictive (ci-dessous), établie conformément aux recommandations du ministère de la Santé.

Les voyageurs en provenance des pays doivent obtenir des autorisations exceptionnelles avant de voyager, présenter un test PCR négatif de moins de 48 heures de la date d'entrée au territoire national, puis se soumettre à un isolement sanitaire de 10 jours.

La liste B établie au 6 juin compte l’Afghanistan, l’Algérie, l’Angola, l’Argentine, le Bahreïn, le Bangladesh, le Bénin, la Bolivie, le Botswana, le Brésil, le Cambodge, le Cameroun, le Cap Vert, le Chili, la Colombie, le Congo, Congo (RDC), Cuba, les Emirats Arabes Unis, Eswatini, Guatemala, Haïti, Honduras, l’Inde, l’Indonésie, l’Iran, l’Irak, la Jamaïque, le Kazakhstan, le Kenya, le Koweït, Lesotho, Lettonie, Liberia, la Lituanie, Madagascar, la Malaisie, le Malawi, les Maldives, Mali, les Iles Maurice, le Mexique, la Namibie, le Népal, le Nicaragua, le Niger, Oman, Ouganda, le Pakistan, Panama, le Paraguay, le Pérou, Qatar, la République Centrafricaine, la République Démocratique Populaire de Corée (Nord), les Seychelles, le Sierra Leone, la Somalie, le Soudan, l’Afrique du Sud, le Sri Lanka, le Sud Soudan, la Syrie, la Tanzanie, Tchad, Thaïlande, Togo, l’Ukraine, l’Uruguay, le Venezuela, le Vietnam, le Yémen, la Zambie et le Zimbabwe.

Les listes A et B seront publiées de manière régulière sur le site internet du Ministère du Tourisme, de l’Artisanat, du Transport Aérien et de l’Economie Sociale du Tourisme. Les deux listes seront actualisées régulièrement au moins deux fois par mois selon le besoin.

Quel dispositif pour le retour des Marocains résidant à l’étranger par voie maritime ?

Dans le cadre de l’opération Marhaba 2021, le retour aura lieu à partir des mêmes points de transit maritime que l'an dernier, tout en précisant qu’en plus du test PCR présenté lors de l’embarquement, les voyageurs subiront un autre test à bord.



Alice Joundi
Editor Made in Essaouira
6 juin 2021

Vous aimerez aussi