20ème Festival des Alizés, du 16 au 19 avril à Essaouira

Musique classique
Alice Joundi
Editor Made in Essaouira
31 janvier 2020

Le Printemps Musical des Alizés soufflera sa 20ème bougie sous la direction artistique de la talentueuse Monia Rizkallah, 2ème violon de l’Orchestre Philharmonique de l’Opéra de Berlin. Une édition très attendue qui fixe enfin les dates d'un événement remarquable.

Confectionnée comme toujours par l'Association Essaouira Mogador, la 20ème édition du Printemps des Alizés sera dirigée par une artiste marocaine qui vit aujourd'hui en Allemage : la violoniste Monia Rizkallah. À la suite de la talentueuse Dina Bensaïd, qui guida fabuleusement les précédentes éditions du festival de musique classique d'Essaouira, c'est une autre femme qui prendra la direction artistique l'édition anniversaire du Printemps des alizés, du 16 au 19 avril 2020.

Monia Rizkallah : fille du multiculturalisme marocain et première cheffe d’attaque à l’Opéra de Berlin

Née au Maroc d'une famille casablancaise, Monia Rizkallah fait ses débuts au violon au Maroc à l'âge de 7 ans motivée par son père, lui-même grand mélomane.

Mon tout premier contact avec la musique classique, c’est effectivement à mon père – paix à son âme - que je le dois. Il aimait aussi bien écouter des concertos que des chansons de Oum Kalsoum ou Farid Al Atrach. A la maison, d’aussi loin que je m’en souvienne, musique classique européenne et musique classique orientale résonnaient dans nos murs.

De l'école de musique du quartier au conservatoire de Bordeaux, Monia Rizkallah suit un parcours d'excellence, accumulant les prix internationaux parmi lesquels le concours de la “FNAPEC”, la bourse Lavoisier des Affaires étrangères et la bourse de la vocation “Marcel Bleunstein Blanchet”. Déployant peu à peu sa virtuosité, elle fait son entrée à l’Académie Mozart à Varsovie avec Grégory Zhislin, avant d'entrer à l'opéra de Berlin en 2000. Invitée du Philharmonique de Berlin, elle est, depuis 2002, première cheffe d’attaque à l’Opéra de Berlin. 
Au Maroc, elle est à l'initiative des Masterclass d’El Akademia en 2017, sous le patronage de l’Ambassade d’Allemagne et de l’Institut Goethe au Maroc, et en partenariat avec le Conservatoire de Musique et d’Art Chorégraphique de Rabat, qui ont pour vocation de démocratiser la pratique du violon auprès de la jeunesse marocaine. Une initiative chère à l'artiste, animée par la volonté de partager son talent et sa passion. SAR la Princesse Lalla Meryem est la Présidence d’honneur des Masterclass d’El Akademia depuis 2018.

L’objectif a été, dès le départ, que ces masterclass puissent bénéficier aux jeunes talents prometteurs, indépendamment de leur classe ou origine sociale. C’est pourquoi, aidée par des sponsors convaincus par ce programme innovant, chaque étudiant a pu bénéficier de ce programme gratuitement. 

À Essaouira, elle sera cette année la directrice artistique du Printemps des Alizés.

Depuis 20 ans, le festival se distingue par la qualité des interprétations offertes par des ensembles venus d'Europe et du Maroc, et dont l'intimisme sans fard met au coeur de chaque édition l'amour de la musique de chambre et des plus belles partitions classiques,. Une musique incarnée sur scène par des formations mêlant aussi bien la jeunesse et les traditions, le talent et l'expérience internationale, dans une ville devenue maison des arts du monde qu'est Essaouira...

Un rendez-vous que des mélomanes du monde entier, toujours plus nombreux, attendent chaque année...




Source des citations : interview par Tayeb Laabi Journaliste indépendant et blogueur / Rabat - Maroc sur blogs.mediapart.fr.

Alice Joundi
Editor Made in Essaouira
31 janvier 2020

Association Essaouira Mogador

  • Famille
  • Culture
  • Centre culturel
  • Médiathèque
Dar Souiri Rue du Caire 44000, Essaouira
Get Directions
+212524475268

Vous aimerez aussi