Lieu, À savoir, Culture

La Médina by Made in Tunis

Par:  

LIEU Le soir, sur les pavés de la kasbah de Tunis, on croise le vendeur de jasmin et les serveurs qui courent de table en table pour apporter la chicha fumante et le café arabe. Dans le quartier des bijoutiers, les jeunes filles choisissent leur future bague de mariage et rêvent des soirées henné en passant au souk El Attarine. Un joueur de Luth fait vibrer ses cordes dans le patio d'une ancienne demeure transformée en restaurant.

Le coeur historique de la capitale est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1979. La médina de Tunis a été fondée en 698 et réunit des joyaux de l’architecture aux influences andalouses, orientales, romaines et byzantines. Entourant, à l’origine, la mosquée Zitouna, la vieille ville s’étend avec les siècles, vers le nord et le sud, pour couvrir aujourd’hui quelque 270 hectares, dont la population représente le dixième de la population totale de Tunis.

Préservée, dans son histoire, de catastrophes naturelles ou humaines, la médina possède encore des bâtiments datant de plusieurs siècles, comme des maisons de particuliers, des palais de personnalités officielles, des monuments ... La maison traditionnelle de la médina de Tunis, qu’elle soit réservée à la bourgeoisie ou au peuple, s’articule autour d’un patio, dont tous les espaces de vie (appartements, jardin, terrasses) sont tournés vers l’intérieur. Une intimité préservée également par des fenêtres ouvertes seulement aux étages.

On ne mentionne pas une médina sans parler de ses souks. Tous les corps de métiers y sont présents, au gré de ses ruelles. C’est un lieu de vie et de rencontre essentiel pour les habitants de la ville. Rappelons pour conclure que la médina de Tunis est l’un des ensembles urbains traditionnels les mieux préservés du monde arabe. Une fierté.

Texte Stéphanie Jacob
Photo DR