Rabat la Tranquille joue la carte de l’art

Musée
script api
Editor Made in Rabat
10 novembre 2011

Une bibliothèque nationale flambant neuve, un grand théâtre signé Zaha Hadid en projet sur les rives du Bouregreg, et ce n’est pas tout un musée national d’art contemporain situé au cœur de la ville est prévu pour 2013… Rabat joue à plein la carte de la culture et ça lui réussit !

Les travaux du futur musée ont débuté en 2006 et avancent à un bon rythme.  Situé à l’angle de l’Avenue Moulay El Hassan et de l’Avenue Allal Ben Abdellah à Rabat, d’une superficie totale de 6800 m2 sur trois niveaux, le musée national d’art contemporain devrait accueillir des œuvres reflétant les courants artistique marquants du paysage pictural marocain (art naïf, abstraction lyrique…)

Son objectif :  garantir la conservation de ce patrimoine pour les générations futures, mais aussi constituer un pôle dynamique et une passerelle entre les artistes et le grand public tout offrant une ouverture sur la création international vie l’organisation d’événements culturels. Un programme ambitieux donc pour ce musée dont le coût est estimé à plus de 200 millions de DH, financé à hauteur de 44 millions de DH par le ministère de la Culture, le montant restant est assuré par le Fonds Hassan II pour le développement Economique et Social.

Réclamé depuis longtemps par les artistes et professionnels du monde de l’art, ce musée d’art contemporain vise à combler le déficit du Maroc en matière d’infrastructures culturelles. Selon le ministère de la culture, l’état d’avancement des travaux de construction du nouveau Musée national d’art contemporain avoisine les 70%. Il devrait ouvrir ses portes en 2013. Une bonne nouvelle qui s’inscrit dans la nouvelle dynamique du marché de l’art au Maroc, un marché qui se structure porté par le développement des galeries, des maisons de vente aux enchères telles que la CMOOA (Compagnie Marocaine des Œuvres te Objets d’Art), Eldon & Choukry ou MemoArts, ainsi que par l’organisation d’évènements que la biennale d’art contemporain, Marrakech Art Fair, ou encore la Nuit des galeries, autant d’évènements pensés pour rapprocher public, artistes et collectionneurs ou simple amateurs d’art.

Texte Yasmina El Kadiri

Photo C. Chaumeron

 

script api
Editor Made in Rabat
10 novembre 2011

Vous aimerez aussi