• Rabat
  • >
  • Stories
  • >
  • La tour Hassan, le monument de plusieurs dynasties

La tour Hassan, le monument de plusieurs dynasties

Monument
script api
Editor Made in Rabat
18 octobre 2010

Situé en plein coeur de Rabat, la Tour Hassan est l’un des monuments les plus connus du Maroc. Elle représente le symbole d’anciennes dynasties et le sanctuaire des derniers monarques du royaume.

Construite par le Sultan Yacoub El Mansour, un calife Almohade du XII° siècle, elle ne fut que l’ébauche de ce qu’elle aurait dû être. En 1196, le sultan projetait de faire de Rabat la capitale de son empire. Il ordonna la construction de la tour mais n’eut jamais l’occasion, comme qui conque, de voir son projet aboutir. Trois ans plus tard, Al Mansour le Victorieux succomba lors de la bataille de Santarem, provocant ainsi la fin des travaux.


Le Sultan voulait édifier l’une des plus grandes mosquées du monde.
Initialement, la tour devait culminer à 60 mètres, mais elle ne dépassa jamais les 44.
La mosquée quant à elle comptait 14 portes, 44 piliers et plus de 300 colonnes de marbre.
Après la mort du Sultan, aucun des monarques qui lui succéda, ne mena la construction à termes, laissant la mosquée inachevée à jamais.

Le père de Mohammed V, le sultan Moulay Youssef ben Hassan, fît de Rabat la capitale du pays en 1912, aboutissant quelque peu les projets du Sultan Yacoub El Mansour. Lors de la mort de Mohammed V le 26 février 1961, le corps fut inhumé près de la tour dans un mausolée au nom du roi.
Depuis ses fils l’ont suivi à leur tour, dont le Roi Hassan II, père de Mohammed VI, qui repose désormais près de ses aïeux.

 

script api
Editor Made in Rabat
18 octobre 2010

Vous aimerez aussi