Tourisme et voyage, À savoir

Le port de Marseille s'agrandit !

Par: Andréa CLERC  

A SAVOIR Pour accueillir des bateaux de croisière de plus en plus grands, dont certains atteignent plus de 305 mètres de long, le port de Marseille bénéficiera prochainement d’infrastructures adaptées à ces paquebots. Avec un nombre de croisieristes qui a doublé en 4 ans, la ville se classe parmi les cinq premiers ports européens et approche du 15e rang mondial ! Déjà une barge et des pontons installés par le groupement Berthouly-Bauland, permettront différents aménagements qui verront le jour d’ici le premier trimestre 2017.

La ville de Marseille fait partie depuis plusieurs années des circuits de croisière. Preuve en est, le nombre de croisiéristes accueillis à Marseille a doublé en quatre ans avec 1,3 million en 2014 et 1,5 million prévu en 2015 ! Désormais, la ville ambitionne la 10e place mondiale avec 2 millions en 2018 et 2,2 millions en 2020.
Pour rappel, le marché des croisières a représenté 180 millions d'euros pour Marseille l'an dernier.

A ce jour, le port de la ville peut accueillir jusqu'à huit grands bateaux simultanément et dispose de la plus grande forme de réparation navale de Méditerranée (465 mètres) ! Les paquebots en escale pourront ainsi effectuer des opérations de maintenance sans perte de temps.

Après la création de centres commerciaux à deux pas du port de la ville tels que les terrasses du port ou encore les voûtes de la major, les aménagements à l’entrée du port devraient prendre fin d’ici 2017.

Le groupement Berthouly-Bauland choisit pour gérer le marché d'élargissement de la passe nord du port, devra raccourcir deux digues de 50 mètres mais également prendre en compte le mistral auquel le site est exposé.  Face aux vents violents, la digue sera rallongée pour une meilleure protection grâce à un budget de 32,7 millions d'euros.

Notons que la prise en compte de ce paramètre pour les travaux à venir est incontournable car une dizaine d'escales sont annulées chaque année pour cause de vent fort et certaines compagnies n'accostent pas à Marseille à cause de cette incertitude. «Sur les 24 paquebots actuellement en construction, 20 font plus de 305 mètres de long et, dans les prochaines années, tous les bateaux commandés seront de cette taille», poursuit Jean-François Suhas.

Photo : DR