Essaouira : Des travaux à la pelle !

HUMEUR
Alice Joundi
Editor Made in Essaouira
6 décembre 2011

On est en plein dedans. Quand on termine d’un côté, ça reprend de l’autre, les travaux de mise à niveau d’Essaouira n’en finissent pas. Et pour cause : ya du boulot et de gros projets, et visiblement pas toujours les moyens de tout faire en même temps. Les quartiers se font et se refont, mais on y croit.

On vous avait déjà parlé du grand projet de mise à niveau lancé cette année 2011, et à l'heure des bilans on doit admettre que les avancées se font sentir, les désagréments aussi certes, mais on a rien sans rien. Depuis des mois, pas une semaine sans que les marteaux-piqueurs et tracteurs ne fassent un petit tour en ville, et on dirait bien que depuis quelques jours ça reprend de plus belle...

Médina : sous les pavés, de gros tuyaux
On pensait en avoir fini avec ces tranchées en pleine ville, mais apparemment le réseau sous-terrain d'écoulement des eaux usées est d'une grande complexité à rénover. Comme toutes les vieilles villes, les chantiers en profondeur sont délicats et parfois plus longs qu'on ne le pense. Des tronçons entiers du réseau sont ainsi mis à nus. Les passants jonglent entre deux pelleteuses et les touristes semblent pour le moins compréhensifs. Du reste il faut quand même faire attention où l'on met les pieds, car on est pas à l'abri de finir les chevilles dans la gadoue. On espère que, du coup, les prochaines pluies s'infiltrent plus qu'elles ne débordent...

Nouvelle ville : pratique et plus esthétique
Les nouveaux quartiers comme Azlef, Erraounak et Al Mostkabal font "bchouïa-bchouïa" peau neuve. Après de nouvelles routes et rues enfin bitumées, les nids de poule rebouchés, l'apparition d'un grand rond-point presque achevé, de nouveaux lampadaires ont poussé dernièrement ainsi que quelques arbustes et palmiers. La grande place du 11 janvier est pour l'heure sous les tas de terre, bientôt plantée et réaménagée elle devrait (enfin) offrir un espace vert agréable à la vue et, on l'espère, pratique aux habitants et à leurs enfants.. A suivre de près.

Ceinture verte : le rendez-vous des joggeurs et promeneurs
Made in Essaouira avait fait un zoom sur cet aménagement oh combien fondamental pour Essaouira, à savoir celui de la bordure de la forêt à l'Est de la ville. Pour protéger l'espace naturel, les dunes et la faune des pollutions urbaines, une grande grille longe la ville, autrement appelée ceinture verte. A cette installation s'ajoute l'aménagement d'une promenade piétonne, des kiosques et tout un programme de sensibilisation mené par les Eaux et Forêts. Un chantier presque achevé qui a avancé à vue d'œil ces derniers mois. Les joggeurs s'en donnent déjà à cœur joie d'ailleurs. Ca change de la plage, et la proximité avec les eucalyptus et les dromadaires au petit matin semblent parfois surréaliste. Ya plus qu'à assurer un nettoyage plus strict des ordures ménagères qui laissent franchement à désirer  (mais ça aussi il paraît que c'est prévu).

En somme, ça avance, sporadiquement certes, mais il se passe beaucoup de choses, et on aurait tord de s'en plaindre. Rendez-vous en 2012 pour faire le point et se réjouir, on l'espère, d'une belle avancée et de nouveaux projets d'aménagement de cette désormais grande ville .

Texte et photo Alice Joundi.

 

Alice Joundi
Editor Made in Essaouira
6 décembre 2011