Es-tu un vrai Casaoui ?

Quizz
Mehdi Jamal Alaoui
Editor Made in Casablanca
27 juillet 2020

L’identité casablancaise compose un portrait urbain qui tient autant du légendaire que du sacré. Être Casaoui, c’est une philosophie, un état d’esprit et tout un art de vivre. Made In Casablanca a donc tenté d’identifier les signes qui révèlent les vrais Casablancais, qu’ils le soient de naissance ou d’adoption.

La marche rapide ; spécialité Casablancaise

Casablanca est la ville où l’on stress tout en ignorant la raison, la ville où le temps est d’une valeur inestimable, mais aussi la ville où tous les moyens sont bons pour économiser des minutes précieuses ; même en marchant rapidement. Car les Casaoui n’ont aucune seconde à perdre, même dans les situations les plus calmes et sereines.


Le piéton Casaoui rebelle

De la petite rue au plus grand des boulevards, les Casaoui traversent les routes sans se soucier du feu rouge, ou même en prenant la diagonale la plus contraignante. C’est le côté rebelle de la ville blanche qui refait souvent surface. Quoique nous rappelons que le respect du code de la sécurité routière est primordial !

La mosquée Hassan II ; vue de loin seulement

C’est l’un des symboles de la ville et un monument incontournable dans la mémoire collective des Casaoui, et pourtant. Il ne serait pas absurde de dire que ceux qui visitent le moins la mosquée Hassan II sont les Casablancais-même. « Après tout, ça ne suffit pas de la voir au loin pendant les virées en voiture ? » répliquent souvent les Casaoui. 


La symphonie urbaine des Casablancais

Dans une grande agglomération comme Casablanca, les bruits provenant des terrasses de café bondées, des klaxons, et des engins de chantier s’y sont installés pour faire partie du paysage sonore de la ville. Un Casaoui ne prête plus attention au vacarme des klaxons, mais le savoure et l’apprécie telle la plus belle des symphonies au monde (réalité embellie).

Conduire à Casablanca, ou l’enfer

Si dans certaines villes conduire demeure une activité agréable, le rêve de tout conducteur Casaoui est de se libérer du volant et se téléporter, sans avoir à se soucier des embouteillages, du budget mensuel de stationnement ou de la rude compétition entre piétons et automobilistes. Par contre, les Casablancais ne remplaceraient, pour rien au monde, les sorties tardives en voiture pour profiter du Casablanca by night.


Casa, là où le monde est petit

En vous rendant au restaurant huppé en front de mer ou en allant au port pour déguster une Mkila, vous rencontriez sûrement l’une de vos connaissances Casablancaises. Comment le monde peut être si petit dans une ville aussi grande ? Telle est la question mystère de tous les Casaoui.

Casablanca et ses enfants, l’histoire d’un amour inconditionnel

Un Casablancais critiquera sa ville, mais interdira à tout non-casaoui de le faire, un Casablancais fait partie d’une communauté populaire, accueillante et raffinée, un Casablancais est un personnage haut en couleurs ayant un cœur aussi pur que la blancheur attribuée à sa ville.

Cet amour inconditionnel est le signe ultime de la véracité d’un Casaoui.


Mehdi Jamal Alaoui
Editor Made in Casablanca
27 juillet 2020

Vous aimerez aussi