Les cinq bâtiments les plus fous d’Amsterdam

Architecture
Christophe Madbouh
Editor Made in Amsterdam
29 mars 2019

Si Amsterdam est mondialement connue pour la beauté de ses canaux et de son centre historique, la ville mérite aussi la visite pour les ambitieux et futuristes projets qui sont sortis de terre ces dernières années dans différents quartiers de la capitale. Bâtisseurs dans l’âme, les Amstellodamois ont laissé libre cours à leur imagination pour créer des lieux superbes qui ont su très vite trouver leur place dans le coeur des habitants. A la fois beaux et utiles, ils offrent une image d’une saisissante modernité à cette cité d’une incroyable vitalité. Nous avons choisi pour vous les cinq bâtiments les plus fous d’Amsterdam et nous vous proposons une visite aussi belle qu’instructive.

NEMO science museum

Situé dans le quartier des docks, à l’est de la ville, le NEMO se trouve non loin de la gare centrale. Oeuvre de l’architecte Renzo Piano, ce bâtiment construit en 1997, au-dessus de l’entrée d’un tunnel et cerné par les eaux de l’IJ, fait penser à un bateau prenant le large. Ce musée des sciences et de la technologie propose sur trois niveaux des expositions interactives et des ateliers découvertes idéales pour les enfants. Cet imposant édifice vert, dispose d'une grande terrasse sur son toit, qui se transforme aux beaux jours, en spot de premier choix pour admirer la ville.

Photo : Ticketbar Amsterdam

EYE Film Institute

Le EYE Film Institute est lui aussi situé au bord de l’IJ. Ce presque monument semble incarner à lui seul le triomphe de l’architecture contemporaine. D’une ultra-modernité absolue, cet ovni architectural d’un blanc immaculé, semble vouloir se jeter dans les eaux de la rivière. Ce superbe bâtiment abrite le musée du cinéma, seul musée du pays consacré au Septième Art. Des projections sont organisées dans les quatre salles de l'institut, parfois accompagnées de musiciens. Celui-ci, dispose d’un fond de plus de quarante mille films. Des expositions en lien avec la programmation du cinéma sont également souvent organisées. Le bar-restaurant est particulièrement apprécié pour sa vue fantastique depuis la terrasse. Le pari architectural de l’agence viennoise à l’origine du projet et qui voulait faire de cet espace “la porte d’entrée vers le monde de l’image et du mouvement”, est sans conteste pleinement atteint.

Photo : Iwan Baan

Muziekgebouw

Tout comme le NEMO, le Muziekgebouw se trouve au-dessus de l’IJ tunnel. Construit par un cabinet d’architectes danois, ce complexe dédié à la musique vaut la visite rien que pour sa beauté architecturale. Inauguré en 2005, après dix ans de travaux, ce bâtiment tout en verre comprend deux salles, dont la plus grande se visite aux heures d’ouverture de la billetterie. Cette plateforme, consacrée à la musique classique et contemporaine, ainsi qu’aux arts de la scène, offre une programmation éclectique et une acoustique exceptionnelle. La Bimhuis, plus intimiste que la grande salle, est quant à elle exclusivement réservée aux concerts de jazz. Dans son écrin de verre et de béton, le Muziekgebouw apporte lui aussi, une note de modernité très réussie.

Photo : Non-fiction

REM Eiland Restaurant

Installé sur une ancienne plateforme de télévision et de radio pirate depuis 2011, ce restaurant est sans nul doute l’un des lieux les plus insolites de la capitale batave. Situé dans le quartier des docks, qui connaît un renouveau sans précédent depuis le début des années 1990, le REM offre à proprement parler une vue à couper le souffle. Le toit terrasse, en partie couvert, possède une vue à 360 degrés sur Amsterdam, le canal de l’IJ et le port. Le restaurant, aménagé sur le pont deux, est très agréable et l’ambiance très conviviale. Dîner à 22 mètres de haut, en disposant d’un panorama exceptionnel sur la ville, est une réalité accessible dans cette aventureuse cité.

Photo : Flickr

Stedelijk Museum

Le Stedelijk Museum héberge la plus importante collection de design et d’art moderne et contemporain des Pays-Bas. Situé au sud de la ville, il se trouve à côté du Rijksmuseum et du musée Van Gogh. Hormis pour la qualité de ses collections, la visite de ce musée de première importance, vaut aussi pour sa très belle et très surprenante extension. Cette nouvelle aile, construite à base d’une fibre synthétique servant habituellement à la construction des yachts, a vu le jour en 2012. Surnommé la baignoire, ce comble de modernisme, offre un contraste saisissant avec le bâtiment originel du musée, datant lui, de 1895. Jamais modernité et classicisme n’ont semblé faire aussi bon ménage.

Photo : James Linders

Christophe Madbouh
Editor Made in Amsterdam
29 mars 2019

Vous aimerez aussi