Sortie, Lieu, People

De la rue Princesse à la rue des Princes

Par: Mathieu BIHAN  

PRINCES DE LA NUIT Elles ont fait la réputation festive de la ville d’Abidjan. La rue Princesse et la rue des Princes demeurent dans l’imaginaire des noctambules synonymes de soirées endiablées dans les maquis, bars et discothèques, au point qu’elles ont fini par déranger. Les fêtards abidjanais ne les oublieront pas de sitôt.

De la rue Princesse…

« On s’était rencontré à la rue Princesse Ô » chantait dékà Magic System en 1995. Situé au cœur du quartier de Yopougon, feue la fameuse rue Princesse a laissé des traces indélébiles dans la tête des fêtards. On y buvait (beaucoup), on y mangeait dans les restaurants, maquis et autres garbadromes (restaurants ouverts), on y dansait énormément et on y rencontrait parfois sa belle d’une nuit. C’était sans compter sur le Ministère de la Salubrité Urbaine et l’opération « Pays propre » qui mènera à la destruction des établissements de la rue Princesse en août 2011, anéantissant l’ambiance qui y régnait. Cette rue est regrettée pour son mythe par les abidjanais tandis que certains riverains et âmes raisonnables semblent contents de sa disparition, réduisant ainsi les nuisances liées au bruit et aux activités illégales engendrées par la recherche des plaisirs de la nuit.

La rue Princesse était tellement célèbre qu’elle inspira en 1993 le film d’Henri Duparc retraçant l’histoire d’un jeune bourgeois en rebellion avec son héritage familial qui découvre au travers de la musique la vie nocturne d’Abidjan. Classique. 

 

 

A la scène également, la compagnie N’soleh a rendu hommage à la rue Princesse en 2014 en produisant un spectacle de danse chaleureux, chorégraphié et scénographié par Massini Adiatou et Jenny Mezile, joué en Côte d’Ivoire et en France notamment. 

A la rue des Princes !

Dans la foulée, c’est la rue des Princes qui a repris le relais. En marge et dans l’ombre de sa grande sœur depuis plusieurs années, la rue des Princes fût la solution de replis de la fiesta abidjanaise, pour le plus grand bonheur de ses protagonistes et surtout de ses commerçants. Durant 3 ans, la rue des Princes a accueilli le hype et les people d’Abidjan, au Monde Arabe, au Zénith de Baby ou encore au Wifi, les pas de danses à la mode se réinventaient. Puis la réalité rattrape et stoppe l’élan des plaisirs, la rue des Prince est a son tour démantelée en juin 2015 dans l’incompréhension la plus totale des tenanciers. La campagne d’assainissement menée par la mairie de Yopougon a encore une fois répondu aux multiples  plaintes des riverains.

A n’en pas douter, Abidjan continue à faire la fête, et bien heureusement.  Découvrez les bonnes adresses et les meilleurs événements sur MIMCity Abidjan !